Octobre 2015

Publié le par VRouch

Octobre 2015

3 Expositions , un lieu

 

Exposition  de peintures aquarelle au premier étage  : Association Lez'art

Exposition de photographies autour du patrimoine de Saint Jean du Falga

 

Une Oeuvre d'art :

Delictuosis
de l'artiste Arielle Pyard (Aroya)
Installation à la médiathèque de Saint-Jean-du-Falga
Cette installation fait partie de l'exposition "Entre norme et informe, le corps" organisée par l'association Les Mille tiroirs à Pamiers, du 25 septembre au 23 octobre 2015.
Elle est dédiée à la mediathèque de Saint-Jean-du-Falga.
Pour l'exposition à Pamiers Arielle Pyard a souhaité présenter un travail sur les écorchés imaginaires, une réflexion qui prend racine dans les écorchés anatomiques de Leonard de Vinci pour ne citer qu'un exemple.
Elle travaille à partir d'empreintes de corps humains réalisées en plâtre et filasse qu'elle peint ensuite dans les couleurs chair. Ces écorchés sont exposés à la salle de la Providence et au lycée Pyrène (ex lycée du Castella).
Ce travail a en parallèle donné naissance à une nouvelle série de personnages, en plâtre et filasse qu'elle a laissés blancs et placés dans un environnement naturel, bois ou jardin pour les prendre en photo.
Ces corps ou parties de corps convoquent un univers onirique à part, entre rêve et réalité, vide et matière.
Ils sont une transition entre le monde végétal avec les fibres, minéral avec le plâtre, organique avec la forme reconnaissable du corps.
Ce lecteur quasi enraciné à la médiathèque et dont on ne voit qu'une partie invite à imaginer le reste, alors qu'il ou elle semble avoir en partie disparu à la lecture de son livre lui aussi minéral, comme cet état de rêverie où l'on peut se trouver quand on est pris par une lecture.


Parcours de l'artiste :
Après être entrée dans la vie active et avoir travaillé dans l'entreprise, Arielle Pyard a repris des études aux Beaux-arts de Versailles dont elle est diplômée en 2015. Son domaine de prédilection est l'organique imaginaire, et son mode d'expression privilégié le volume.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article